Produits ménagers toxiques : quelles alternatives ?

Les rayons des supermarchés regorgent de produits ménagers de toutes sortes, sensés nous simplifier la vie, en nous permettant d’avoir sans efforts une maison parfaitement propre et parfumée, débarrassée de tous les vilains microbes, un linge plus blanc que blanc, etc.

Génial, mais à quel prix ?

Les produits ménagers « classiques »

Utiliser ces produits n’est pas sans conséquences, sur la planète, mais aussi sur les hommes…

Sur la planète d’abord, car ce que nous utilisons est ensuite rejeté dans les eaux usées, qui vont donc finir dans nos nappes phréatiques, cours d’eau, lacs, tout ne pouvant pas être filtré au niveau des stations d’épuration. D’autant plus que les micro-organismes des stations d’épuration sont très efficaces pour dégrader les polluants naturels, mais beaucoup moins contre les produits chimiques.

nocif pour l'envirronement

Des produits qui font du bien à la planète 😉

On peut citer par exemple les solvants (présents dans les détachants entre autres), les phosphates (lessives), ou la soude (qui modifie le pH des eaux et donc perturbe la faune aquatique). (http://www.vedura.fr/eco-geste/produits-menagers-polluent-environnement )

De plus, il faut se méfier de l’appellation « biodégradable », qui ne concerne généralement que les agents lavants, mais pas tous les additifs tels que colorants, parfums, conservateurs… (en moyenne 85% du produit quand même ! http://raffa.grandmenage.info/post/2005/06/23/Composition_des_produits_d_entretien_de_synth%C3%A8se )

Source : Communauté de Communes - Pays de Lunel

Source : Communauté de Communes – Pays de Lunel

Leurs impacts sur notre santé sont également non négligeables : de nombreux composants sont irritants pour la peau et les muqueuses, provoquent maux de têtes, nausées, certains sont cancérigènes (benzène) ou sont suspectés de l’être, d’autres ont un impact sur la fertilité ! Des études ont par ailleurs montré que des femmes enceintes utilisant souvent des nettoyants chimiques exposent leurs enfants à de gros risques de complications pulmonaires et de malformations (par exemple étude de l’INSERM : http://www.inserm.fr/espace-journalistes/environnement-professionnel-de-la-femme-enceinte ). Sans oublier une augmentation des risques d’allergies et d’asthme…

Ça n’est pas pour rien si le ministère de la santé publie un guide d’utilisation de ces produits : http://www.inpes.sante.fr/cfesbases/catalogue/pdf/887.pdf

Il y a également un « effet secondaire » non négligeable à l’utilisation de ces produits : à tout décaper, à vouloir supprimer la moindre petite bactérie de son intérieur, on fragilise notre immunité et on augmente donc le risque d’allergies et d’asthme, notamment chez les enfants. Comment ? Simplement parce que dans nos maisons cohabitent de nombreux micro-organismes, qui vivent en équilibre, empêchant généralement les « mauvaises bactéries » de prendre le dessus. Cela nous permet également de nous forger notre immunité, c’est donc important. Or, si on décape tout, à la javel notamment, on risque de laisser le champ libre à des bactéries plus résistantes et potentiellement dangereuses… C’est ce qui se passe notamment dans les hôpitaux, où ils sont évidemment obligés de tout aseptiser…

A lire à ce sujet cet article très instructif :

http://raffa.grandmenage.info/post/2005/07/12/Javel_Mania___KK__

Mais alors on ne nettoie plus ?

Mais si, bien entendu, il ne s’agit pas de vivre dans une porcherie ! Mais plutôt d’utiliser des produits naturels, qui demanderont peut-être un petit peu plus d’huile de coude (et encore!), mais qui sont quand même très efficaces, et pas forcément plus chers, bien au contraire…

Le couple indispensable : savon noir et vinaigre blanc

Le couple indispensable : savon noir et vinaigre blanc

voilà ce que nous utilisons actuellement :

  • du savons noir : c’est un super nettoyant multi-usage, pour toutes les surfaces : sols, robinetterie, WC… pas besoin d’en mettre beaucoup, du coup la bouteille dure très longtemps !

  • du vinaigre blanc : l’anti-calcaire par excellence, très efficace, pour les vitres, la douche, etc. C’est aussi un excellent adoucissant pour le linge (et ça ne laisse pas d’odeur, promis!)

  • du bicarbonate : désodorisant, nettoyant très légèrement abrasif (pour la plaque de cuisson en inox par exemple)…

  • des chiffons microfibres

Pour le reste, nous utilisons des produits tout prêts achetés en magasin bio : produit vaisselle (à la main et lave vaisselle) et lessive. Nous allons prochainement tenter la lessive au savon de Marseille, mais pour la vaisselle si vous avez des astuces nous sommes preneurs 🙂

Nous n’utilisons pas de désodorisants, il suffit d’aérer (à la rigueur quelques gouttes d’huiles essentielles à diffuser), et pour les WC, une petite bougie, rien que le fait de craquer une allumette désodorise déjà pas mal.

A une époque, nous fabriquions une partie de nos produits grâce au livret de recettes de Raffa, la bible du ménage écolo :

http://raffa.grandmenage.info/post/2006/01/12/Livret_____Le_Grand_M%C3%A9nage_____Versions_finales

On va essayer de s’y remettre, mais la plupart des recettes contenant des huiles essentielles, on préfère éviter tant que notre lutin est petit et qu’Émilie l’allaite…

On s’en sort donc très bien avec peu de produits, ce qui est pratique, écologique, et économique !

Ménage écolo

Et surtout maintenant avec notre petit lutin qui a tendance à tout mettre à la bouche, on préfère qu’il mette à la bouche des objets qui ont été en contact avec du savon noir ou du vinaigre qu’avec de la javel ou d’autres produits toxiques…

Le seul raté que nous déplorons à ce jour : les noix de lavage …  Au début ça avait l’air bien, mais au fur et à mesure le linge ressortait pas hyper propre (à moins de vraiment frotter chaque tache avant au savon de Marseille…), et surtout les odeurs ne partaient pas (transpiration par exemple).

Qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous déjà des produits naturels ? Avez-vous des « recettes de grand-mère » à partager ?

Pour aller plus loin

Composition des produits de synthèse :

http://raffa.grandmenage.info/post/2005/06/23/Composition_des_produits_d_entretien_de_synth%C3%A8se

Informations sur les nettoyants ménagers chimiques

http://www.vedura.fr/eco-geste/produits-menagers-polluent-environnement

http://www.energie-environnement.ch/maison/micropolluants

http://www.parlonsperroquet.com/picotine/poluons/

Quels produits naturels utiliser :

http://raffa.grandmenage.info/post/2006/04/24/Sommaire___Le_grand_m%C3%A9nage_dans_la_maison__guide_d_entretien_%C3%A9cologique_

Publicités

20 réflexions sur “Produits ménagers toxiques : quelles alternatives ?

  1. Hello !
    Sympa l’article !
    J’essayerai ces produits à l’occasion.
    Perso dans les toilettes pour moi c’est papier d’arménie.
    Quoi que je viens de me rendre compte en tapant papier d’arménie sur google que ça a l’air nocif pour la santé …
    GRRRR
    En tout cas ça fait plaisir de voir le blog bien en route !
    Continuez bien 😉
    Laurent

  2. voici ma recette pour le lave vaisselle :
    mixer 3 citrons non traités sans pépins avec 200 g de gros sel puis ajouter 100 ml de vinaigre blanc et 200 ml d’eau .
    Mettre tout ça dans une bouteille et en utiliser un petit peu à chaque lavage .
    prix de revient très faible, lave très bien 🙂

  3. Bonjour bonjour,

    Alors, si vous voulez plus de recettes pour la plus grande partie du ménage, il y en a une vingtaine sur le site femininbio.com 😉

    Bien à vous,
    Céline

  4. Bonjour,
    Pour le ménage, il y a la pierre d’argile ou pierre d’argent qui va très bien (notamment pour les vitres, quand on connait la nocivité des produits à vitres…) et pour la machine à laver moi j’utilise une boule de lavage (avec billes en céramique), il suffit juste d’ajouter un peu de vinaigre blanc et d’huile essentielle (de lavande fine par ex) dans le bac à la place de l’assouplissant et le tour est joué!

  5. Pingback: Produits ménagers toxiques : quelles alt...

  6. Pingback: Écologie | Pearltrees

  7. bonjour, j’utilise les mêmes produits et astuces 🙂 et pour la vaisselle, j’utilise aussi le savon noir, mais seulement de la marque M….s F…e car c’est le seul vraiment naturel

  8. Bonjour,
    merci pour cet intéressant article. Le livret imprimable de Raffa est une mine d’or pour moi, grâce à elle j’ai pu totalement modifier ma consommation de produits d’entretien : je fabrique moi-même mon produit à vaisselle et celui pour nettoyer par terre.
    Pour le linge, j’utilise les noix de lavage depuis quatre ans. Quand il y a des taches, je les lave d’abord avec un détachant acheté en biocoop, ou avec du savon au fiel de boeuf. Pour les odeurs, j’ai fait le même constat, je mets donc chaque fois une dizaine de gouttes d’huile essentielle de Tea Tree sur le sachet des noix himalayennes et cela suffit à donner un parfum de propre, très agréable. En plus, c’est antiviral, antibactérien et antiparasitaire, ce qui ne gâte rien. J’ai 3 sachets de tissu numérotés, car on peut utiliser les noix trois fois, et après le numéro 3 je les jette au compost. Je mets aussi des cristaux de soude dans le tambour, et du percarbonate de soude dans le tiroir, sans quoi le linge blanc devient gris assez rapidement. Comme anticalcaire je mets du vinaigre blanc dans le bac de l’assouplissant, mais je constate tout de même que le linge devient rêche petit à petit. Je faisais le même constat lorsque j’utilisais la lessive et l’anticalcaire, je ne perds donc pas au change, J’aimerais trouver comment garder le linge souple, si quelqu’un a une recette… ?

    • Meme avec des huiles essentielles les noix ne nous convenaient pas 😦 mais tant mieux si ça marche pour certains!
      pas de produit miracle pour l’assouplissant par contre, effectivement ça reste un peu reche meme avec le vinaigre…

  9. Lessive au paillettes de savon végétale de biocoop : 1 poignée +la même chose de bicarbonate de soude (biocoop également) pour neutraliser les odeurs de transpiration dilué dans eau chaude et transférer dans bouteille (de récupération de lessive) de 2 litres , dans le compartiment assouplissant : du vinaigre blanc ménagé 12% bio

  10. Pingback: Yadjinimous | Pearltrees

  11. De notre côté, nous avons découvert la « patatout » qui lave … tout: éviers, vitres, robinetteries, frigo, faïence, plaque de cuisson, portes de placards, etc… Et puis, du savon noir, du bicarbonate, de la terre de sommière, et voilà le placard à produits ménagers est prêt! A cela on ajoute les noix de lavage: 1kg pour 1 an de machines à 5 dans la famille! Ecologie rime avec Economie…

  12. c’est un très bon article, merci beaucoup pour les conseils
    pour remplacer la lessive : après avoir fait pas mal d’essais, j’ai opté pour la boule de lavage qui contient des micros billes; on ajoute une ou deux cuilleres à soupe de savon de marseille liquide additionné eventuellement d’huile essentielle de lavande; pour les taches, le savon au fiel de boeuf est vraiment efficace et pour les odeurs tenaces de transpiration, on peut arroser de vinaigre blanc avan le lavage.

    • Merci.
      On met la même quantité que pour un adoucissant.
      De temps en temps, pour faire un détartrage, on fait tourner la machine a vide avec 1L de vinaigre blanc. Pas de produits toxiques et ça ne coûte pas grand chose. A bientôt.

Participez, donnez-nous votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s